7 avril 2012

La Chanson de la semaine (96) : Si suenos y rabia no existen mas (LLAMAME LA MUERTE)

Seize minutes de musique quasi-instrumentale cette semaine... Sur le papier, le pari est toujours risqué et on a tous en tête quelques foirages complets de rock progressif à tendance psychédélique dans les années 70. Rien de ça ici : on ne s'ennuie pas une seule seconde pendant tout ce morceau. La musique est tendue, orageuse, explosive et vous met les nerfs en pelote jusqu'au bout. Difficile de ne pas lancer le qualificatif de "post-rock" à propos de ce morceau et on pense bien sûr au meilleur du genre, aux premières heures du label Constellation par exemple (on est bien plus proche, ici, des grandes épopées à la sauce montréalaise qu'aux ambiances de la scène de Chicago façon Tortoise) ou quelques illustres représentants français du genre type Bästard. Le tout est joué avec une énergie et dans un esprit qui rapproche le groupe de la scène punk DIY. Le groupe Llamame la Muerte est un duo du Mans. L'album dont est extrait le morceau ci-dessous est sorti à la fin de l'année dernière en coprod par tous plein de chouettes micro-labels diy (Et mon cul c du tofu, Aïnu records, Attila Tralala, Donnez moi du feu, Emrenadur records, J'appelle les flics, No way asso, Rmb rmb, Tocsin records). Ah oui ! j'allais oublier le meilleur : le groupe est en tournée pour une quinzaine de dates fin avril/début mai et viendra notamment jouer à Lyon le 10 mai, à la Triperie (pour connaître les autres dates, voir le site du groupe).

LLAMAME LA MUERTE, Si suenos y rabia no existen mas :


Dispo dans toutes les bonnes distros (ici, par exemple)
Et en téléchargement libre ici : télécharger/download

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous !