31 janvier 2012

S.A.V. sur Radio Canut : Emission du 31 janvier 2012

Emission 100% punk cette semaine (ou presque) et que des groupes récents, à une ou deux exceptions près (Black Flag, Radical). Au menu : des punks français ou tout comme (Périphérique Est, Youth Avoiders), des groupes lyonnais (Xkilalalala, Lost Boys, Pizza OD), des punks canadiens (Deaf Mutations, Career Suicide, Pantyhos, Blue Cross), américains (Household, Condenada, Defect Defect), australiens (Woollen Kits, The Fighting League), espagnols (Crosta) et anglais (Good Throb, The Pheromoans). Le tout en libre écoute/téléchargement ci-dessous et la playlist détaillée est à la suite :


Pour télécharger l'émission (fichier mp3), cliquez ici (clic droit puis "enregistrer la cible du lien sous")

Playlist :

HOUSEHOLD : Go away
GOOD THROB : Toner loner
PANTYHOS : Simple love
XKILALALALA : Sacro-sainte autorité
BLUE CROSS : End up alone
DEAF MUTATIONS : Crash the clubs
CROSTA : Perdre el control
THE PHEROMOANS : On the rec again
WOOLLEN KITS : Out of whack
THE FIGHTING LEAGUE : Pizza man
PERIPHERIQUE EST : Pas de nous ici
LOST BOYS : Gueules périmées
PIZZA OD : Siège éjectable
CONDENADA : This fight is ours
DEFECT DEFECT : We've already lost
BLACK FLAG : Nervous breakdown
YOUTH AVOIDERS : Night fever
CAREER SUICIDE : Things take a turn
RADICAL : Police partout

28 janvier 2012

La Chanson de la semaine (87) : Crash the clubs (DEAF MUTATIONS)

"Crash the clubs", c'est typiquement le genre de morceau qui vous donne envie de faire des bonds de partout comme un fou furieux, une décharge d'adrénaline brutale ou une sorte d'uppercut musical hyper-puissant. Titre phare d'un EP sorti originellement en K7 en 2008 et ressorti l'année dernière en vinyle par Static Shock Records, c'est du hardcore simple et furieux, pied au plancher et parmi ce qui s'est fait de mieux dans le genre ces derniers temps. Côté texte, c'est violent, agressif et le moins qu'on puisse dire c'est que le groupe n'aime pas les soirées techno branchouilles... Le groupe, Deaf Mutations, est le projet solo de David Brown de Career Suicide (autre groupe punk de Toronto). A écouter et à télécharger sans modération ci-dessous :

25 janvier 2012

S.A.V. sur Radio Canut : Emission du 24 janvier 2012

Programmation variée, comme d'habitude, entre les époques et les genres cette semaine. Au menu, des groupes punk de la fin des années 70 (The Weirdos, Mittagspause), un classique des années 60 (13th Floor Elevators) et un autre des années 80 (Sonic Youth), des nouveautés rock indé (The Pheromoans, Grass Widow, Dan Melchior, A Classic Education, Cat Cat, Cloud Nothings, EMA) ou punk (Daylight Robbery, Trashley, Youth Avoiders, Idiot Talk) et quelques inclassables (Elfin Saddle, Death Sentence Panda). Le tout à télécharger et à écouter librement ci-dessous (playlist détaillée à la suite) :


Pour télécharger l'émission (fichier mp3), cliquez ici (clic droit puis "enregistrer la cible du lien sous")

Playlist :

THE WEIRDOS : Destroy all music
MITTAGSPAUSE : Innenstadtfront
THE PHEROMOANS : Darby, Joan & Fosters
13th FLOOR ELEVATORS : You’re gonna miss me
DAYLIGHT ROBBERY : Victim of the late world
GRASS WIDOW : Disappearing industries
A CLASSIC EDUCATION : Grave bird
CAT CAT : Keys and locks don’t work
DAN MELCHIOR : Red nylon valance
ELFIN SADDLE : The Changing wind
DEATH SENTENCE PANDA : Public forest
SONIC YOUTH : Kill yr idols
EMA : Endless nameless
CLOUD NOTHINGS : No sentiment
TRASHLEY : Blind about
YOUTH AVOIDERS : Run
IDIOT TALK : Punk is the new black
DAYLIGHT ROBBERY : Flat city

23 janvier 2012

ANNONCE : Rencontre-débat au CEDRATS, jeudi 26/01 : Infokiosques, micro-édition, prix libre et diffusion directe


Le 26 jan­vier 2012. 18H30. Entrée libre.
Au CEDRATS, 27 montée Saint Sébastien, 69001 LYON

Cette rencontre/débat se déroulera en présence du 103 (atelier de sérigraphie, éditeur épaulant d’autres éditeurs, Grenoble), de Internationale utopiste (revue micro éditée, Lyon), de l’espace autogéré des tanneries, (espace de diffusion de fanzines à prix libre, Dijon) et du cri de l'encre.

Nous parlerons entre autres de papier et de techniques d’impression, des différentes manières d’éditer un livre, d’expérimentations imaginées par des collectifs qui ne veulent pas considérer le livre comme une marchandise, d’accessibilité du livre, d'abolition du prix, d’espaces de diffusion alternatifs.

Cette discussion se tiendra au CEDRATS (centre de recherches et de documentation sur les alternatives sociales), 27 montée Saint Sébastien, Lyon 1er. Elle a lieu dans le cadre de l'évènement "50 ans de presse alternative sur lyon et dans sarégion".

21 janvier 2012

La Chanson de la semaine (86) : Patience loser + Victim of the late world (DAYLIGHT ROBBERY)

Ca fait un petit moment que j'écoute très régulièrement ces morceaux de DAYLIGHT ROBBERY... Petit à petit, ils exercent sur moi un effet assez addictif. La formule est simple et efficace : un trio basse/guitare/batterie où chaque instrument est mis en avant à part égale, un chant mixte, des lignes de basse très réussies, un son de guitare "crunchy" avec très peu de distortion. Le tout m'évoque, tour à tour, le punk des californiens de X ou le post-punk d'un groupe comme DELTA 5. Le trio est originaire de Chicago. Son premier EP, Washtenaw, est sorti en 2008. Ont suivi le Red Tape EP en 2009, le LP Through the confusion en 2010 et un split avec DEFECT DEFECT et FOREIGN OBJECT en 2011. Ces trois premiers disques sont tous sortis sur Residue Records et le split sur Dirt Cult Records. A noter que tous leurs disques sont en libre téléchargement sur la page bandcamp du groupe... Les deux morceaux que je vous propose d'écouter sont extraits du split pour "Patience Loser" et du LP pour "Victim of the late world".


17 janvier 2012

S.A.V. sur Radio Canut : Emission du 17 janvier 2012

Plein de nouveautés et même quelques avant-premières dans l'émission de cette semaine. Au menu : Far-Out Fangtooth, Cloud Nothings, Wollen Kits, Kitchen's Floor, Alligator, Lee Ranaldo, Jungle Hop!, La Sera, Sänkt, Emma Pils, Kim Phuc, Youth Avoiders, Household, Grass Widow. Ajoutez à tous ces groupes quelques classiques, récents (Eddy Current Suppression Ring, Otan, Daylight Robbery) ou plus anciens (Wire, Guided By Voices, Hagar the Womb). Le tout est en libre écoute/téléchargement ci-dessous et la playlist détaillée est à la suite :


Pour télécharger l'émission (fichier mp3), cliquez ici (clic droit puis "enregistrer la cible du lien sous")

Playlist :

WIRE : 12XU
FAR-OUT FANGTOOTH : Hey not with him now
CLOUD NOTHINGS : No Sentiment
EDDY CURRENT SUPPRESSION RING : Memory lane
WOLLEN KITS : Out of whack
KITCHEN’S FLOOR : No love
ALLIGATOR : Cycles
LEE RANALDO : Off the wall
JUNGLE HOP! : Shelter from the sun
GUIDED BY VOICES : Buzzards and dreadful crows
DAYLIGHT ROBBERY : Victim of the late world
LA SERA : Please be my third eye
SÄNKT : Sänkt
EMMA PILS : De l’impossibilité de vivre en société
KIM PHUC : Black triangle
OTAN : Sociedad despreciable
YOUTH AVOIDERS : Boredom airline
HOUSEHOLD : Go away
GRASS WIDOW : Disappearing industries
HAGAR THE WOMB : Idolization

15 janvier 2012

La Chanson de la semaine (85) : Reuters + Mannequin + 12XU (WIRE)

Trois classiques absolus, cette semaine, sur S.A.V. ! "Reuters", "Mannequin" et "12XU" sont tous trois extraits du fantastique album Pink Flag des punks anglais de WIRE. Premier album du groupe, sorti en 1977, c'est tout simplement un des meilleurs disques du genre selon moi, une suite ininterrompue de tubes dans une variété de tons et de registres qui amorcent ce qu'on appellera bientôt le post-punk. "Reuters" ouvre l'album. Musicalement, c'est indépassable. Côté texte, l'album s'ouvre sur un monde en feu et au bord de l'effondrement : "Our own correspondent/Is sorry to tell/Of an uneasy time/That all is not well". "Mannequin", avec son riff de guitare claire et sa ligne de basse est le genre de morceaux qui ne vous quittent plus après écoute. Derrière une mélodie plutôt entraînante, presque "pop" par moments, se cache un texte au vitriol qui s'en prend à certaines gravures de mode : "You're a waste of space/No natural grace/You're so bloody thin/You don't even begin//To intrest me/Not even curiousity/It's not animosity/It's just you don't interest me". "12XU", enfin, clôt l'album avec un modèle de tube punk, court et abrasif, une petite merveille de moins de deux minutes, à écouter en boucles encore et encore. Bref, trois morceaux à découvrir de toute urgence ci-dessous, si vous ne connaissiez pas déjà !

11 janvier 2012

S.A.V. sur Radio Canut : Emission du 10 janvier 2012

Vingt-et-un morceaux au programme cette semaine... Un mélange de nouveautés rock indé/punk (Total Control, The Coathangers, Gun Outfit, Twerps, Weave!, Kitchen's Floor, Blue Cross, The Bombettes, Kim Phuc) et de "classiques" (ZK, Wire, The Slits, Black Flag, Urinals, Beastie Boys, Lunachicks, Pussy Galore, Chaos Z, Stereo Total). Le tout est en libre écoute et téléchargement ci-dessous (playlist détaillée à la suite) :


 Pour télécharger l'émission (fichier mp3), cliquez ici (clic droit puis "enregistrer la cible du lien sous")

PLAYLIST :

TOTAL CONTROL : See more glass
ANIKA : I go to sleep
ZK : Teddie’s stadt
WIRE : Mr Suit
THE COATHANGERS : Johnny
GUN OUTFIT : Guilt and regret
TWERPS : Dreamin
WEAVE : Bravery
THE SLITS : Typical girls
KITCHEN’S FLOOR : Regrets
TOTAL CONTROL : One more tonight
BLUE CROSS : Mass hysteria
BLACK FLAG : Six pack
URINALS : Ack ack ack ack
THE BOMBETTES : B.O.M.B.E.T.T.E.S.
BEASTIE BOYS : Sure shot
LUNACHICKS : Down at the pub
PUSSY GALORE : Alright
CHAOS Z : Rational mensch
KIM PHUC : Black triangle
STEREO TOTAL : LA CA USA

8 janvier 2012

La Chanson de la semaine (84) : One more tonight + See more glass (TOTAL CONTROL)

Retour un peu plus en détails sur un des meilleurs disques de 2011, Henge Beat de TOTAL CONTROL (sorti par Iron Lung records), une des nombreuses merveilles qui nous sont encore arrivées d'Australie cette année. Rassemblant des membres des tout aussi excellents EDDY CURRENT SUPPRESSION RING et UV RACE, le groupe propose un étonnant mélange d'électro sombre et digne de la plus froide des cold wave et de morceaux punks qui raviront les fans des deux groupes pré-cités - mais jamais en même temps ! On n'a pas affaire à une sorte de fusion punk/électro mais bien d'un album qui, d'un morceau à l'autre, peut aborder des genres très différents. Voilà qui donne un tout très original, sans aucun effet de répétition, et, malgré tout, très cohérent. Le point commun entre tout ça ? Un son et un esprit qui évoquent le début des années 1980, à l'époque où l'on disait "post-punk" pour parler de cold wave. Démonstration en deux temps : "One more tonight" tout d'abord, version punk, puis "See more glass", version électro qui évoque furieusement les new-yorkais de SUICIDE.


"See more glass" :

5 janvier 2012

Bikini Kill : le fanzine !


Bikini Kill n'est pas seulement le groupe punk culte génial du début des années 1990, à Olympia et dont on considère (à juste titre) qu'il est l'un des initiateurs de la vague riot grrrl. Ceux qui connaissent savent de quoi je veux parler, les autres précipitez-vous pour écouter ce groupe ! Ce que peu de personnes savent, par contre, c'est qu'avant que Kathleen Hanna (qui a officié, par la suite, au sein de Julie Ruin et, surtout, de Le Tigre), Tobi Vail, Kathi Wilcox et Billy Karren ne bouleversent le paysage culturel américain avec leurs différents disques sortis sur le label Kill Rock Stars (s'inscrivant dans l'héritage de groupes punks féministes plus anciens comme The Slits, Liliput/Kleenex, The Raincoats et autres figures marquantes), Bikini Kill a aussi été un fanzine. Avec les autres fanzines Jigsaw, Girl Germs et Riot grrrl (auquel ont aussi collaboré K. Hanna et T. Vail), c'est une influence majeure pour tout le mouvement. Très récemment, j'ai réussi à me procurer une copie de son premier numéro ! Et que dire ? C'est un véritable brûlot féministe (troisième génération, comme on dit souvent, c'est-à-dire anti-sexiste), dans un esprit punk DIY. Qu'y trouve-t-on ? Une série de textes qui dénoncent les violences faites aux femmes et les clichés sexistes dont elles sont les victimes mais aussi, plus largement, une prise de position générale en faveur des minorités opprimées (défense de la communauté homosexuelle, lutte anti-raciste, etc.). Le fanzine cible le modèle dominant américain (ceux qu'on appelle les WASP) mais étend aussi sa critique à la scène punk alternative au sein de laquelle les Bikini Kill dénoncent la persistance de pratiques machistes et discriminatoires (même si bon nombre de femmes s'étaient illustrées au sein de cette scène au tournant des années 1970-1980, avec des groupes comme The Slits, Poison Girl, Essential Logic ou encore Crass période "Penis Envy", entre autres...). L'extrait suivant résume assez bien le propos : "Now I'm crazy, fulfilling the American dream and being hated for it, they are just jealous. I don't care. I am in protest against the whole world. My body says it, slung into my clothes. I won't stop talking. I'm a girl who you have no control over. There is not a gag big enough to handle this mouth."
Je reproduis ici la couverture des deux premiers numéros de Bikini Kill, l'article en forme de manifeste intitulé "Revolution girl style now" plus un ou deux autres extraits (cliquez sur l'image pour agrandir).

POUR TELECHARGER LE ZINE EN ENTIER/DOWNLOADhttp://www.mediafire.com/?kn1u12jhdsokdka





























Pour finir, pour tous ceux/celles qui ne connaissent pas la musique de Bikini Kill, petite séance de rattrapage, d'abord avec l'un des morceaux les plus marquants de l'histoire du groupe, Rebel Girl :



Et une vidéo live de "suck my left one", extraite d'un documentaire de 1994:



Et si le sujet vous intéresse, le n°4 du fanzine "Riot Grrrl" à lire ici : http://seul-avec-vous.blogspot.com/2012/02/riot-grrrl-4-zine.html

3 janvier 2012

S.A.V. sur Radio Canut : Emission du 3 janvier 2012

19 titres rock indé/punk au programme pour cette première de l'année avec des nouveautés ou des disques récents (Total Control, Daylight Robbery, Wives, Jungle Hop!, Young Prisms, The Trouble, Idiot Talk, Blue Cross, Deaf Mutations), quelques "classiques" ou raretés (Ut, Guided By Voices, Grauzone, Chalk Circle, Girls At Our Best, RIP et Male) et quelques reprises signées Bratmobile, EMA ou Grass Widow (qui s'attaquaient, respectivement, à The Runaways, Nirvana et Wire). Le tout en libre écoute/téléchargement ci-dessous (et la playlist détaillée à la suite) :


Pour télécharger l'émission (fichier mp3), cliquez ici (clic droit puis "enregistrer la cible du lien sous...")

Playlist :

BRATMOBILE : Cherry bomb
TOTAL CONTROL : Retiree
DAYLIGHT ROBBERY : Patience loser
WIVES : One
UT : Evangelist
EMA : Endless nameless
JUNGLE HOP! : Shelter from the sun
YOUNG PRISMS : Sugar
GRASS WIDOW : Mannequin
GUIDED BY VOICES : Echos myron
GRAUZONE : Eisbär
CHALK CIRCLE : The Slap
GIRLS AT OUR BEST! : Getting nowhere fast
THE TROUBLE : Panic fit
IDIOT TALK : Fixie bike
BLUE CROSS : End up alone
DEAF MUTATIONS : Crash the clubs
RIP : Enamorado de la muerte
MALE : Polizei