12 décembre 2010

La Chanson de la semaine (33) : Light green fellow (Michael Hurley)

C'est de la folk - et de la meilleure espèce - qui est à l'honneur cette semaine ! Michael Hurley est une figure majeure du genre, depuis 45 ans qu'il sort des disques (son premier album, First songs, date de 1965), bien qu'il n'ait jamais eu le succès d'artistes comme Bob Dylan ou Neil Young. Ce chanteur/guitariste/pianiste/violoniste américain est né en 1941. C'est une sorte de hobo des temps modernes. Il a sorti une bonne vingtaine de disques depuis les années 1960 - peignant, au passage, la plupart des pochettes de ses albums dans un style à la fois psychédélique et enfantin (au sens où certains de ses dessins feraient de très belles illustrations d'albums pour enfants). La chanson "light green fellow" est d'abord sortie en 1971 sur son deuxième album, Armchair boogie. Dans cette version originale, un violon accompagne le duo chant/guitare. On en trouve cependant une autre version (sans doute une démo maison, vu la faible qualité du son), sur le disque Parsnip snips, sorti lui en 1996. Cette deuxième version est beaucoup plus brute, énergique. Le violon a disparu et laisse la place à un battement qui supporte tout le morceau. Au final, même si je donne ci-dessous les deux versions et que la première est très belle, c'est peut-être cette dernière que je préfère. C'est elle que je mets donc en premier avec, à la suite, la version de Armchair boogie. De quoi annoncer, au passage, une "spéciale folk" (au sens large du terme) dans mon émission de ce mardi 14/12, à 17h, sur Radio Canut.

video

1 commentaire:

  1. j'adore le morceau de Michael Hurley et surtout la version "hard". Elle fait planer un brin.....

    RépondreSupprimer

Exprimez-vous !