26 février 2011

La Chanson de la semaine (42) : Le Cercle parfait (Michel Cloup)

Il arrive parfois (c'est très rare) qu'une chanson entre à ce point en résonance avec certains de vos souvenirs ou certaines de vos préoccupations que, dès les premières secondes, elle vous habite. Dans l'idéal, c'est ce qu'on peut attendre de n'importe quelle oeuvre d'art : qu'elle cristallise et exprime un certain état de la vie, un sentiment, un affect. De ce point de vue là, le dernier single de Michel Cloup, "Le Cercle parfait" (sorti le 22 novembre dernier), est une réussite totale. Le texte évoque avec pudeur et talent l'expérience nostalgique d'une séance de dérive où chaque lieu est chargé de souvenirs et du poids du passé. Tout commence ainsi : "Nous avons tracé un cercle au centre de la ville/au centre de la carte/nous sommes sortis et nous avons marché/toute la journée toute la nuit/Nous avons tracé un cercle et sommes revenus/à tous les endroits où nous avons vécu". Au cours de cette expérience, la mélancolie ("il faut dire ces derniers mois/j'ai comme un poids/qui ralentit quelque peu/le rythme de mes pas") cède peu à peu la place à une forme d'apaisement et nos deux promeneurs terminent leur dérive assis sur un banc, en silence, l'un contre l'autre. Ce très beau texte est porté par une musique du même niveau, assez épurée : une batterie (jouée par Patrice Cartier) et une guitare (qui sait se faire discrète, par moments, pour laisser la place au texte), c'est tout. Le résultat est une chanson qui pourrait bien vous serrer la gorge, par moment, à écouter tranquillement en se laissant embarquer par la musique et par le texte. Le tout est plus épuré et plus intimiste que les autres projets de Michel Cloup, comme Diabologum ou Expérience, plus émouvant aussi. L'album entier devrait sortir vers le mois de mai. Ca va être long d'attendre jusque-là...


Pour lire le texte en entier, cliquez ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous !