2 juillet 2011

La Chanson de la semaine (60) : Fire Eyes + John Riley (INDEX)

Index est un groupe des années 1960, à peu près totalement inconnu à son époque (et aujourd'hui encore...), formé en 1966 par une bande d'adolescents du Michigan et qui, en trois années d'existence à peine, ne laissera derrière lui que deux albums sortis en tout petit nombre (le deuxième n'est tiré qu'à cent exemplaires !) et une poignée de concerts dans leur région. Il faut attendre les années 1980 pour qu'on entende à nouveau parler du groupe, à l'occasion d'une réédition de ses deux albums (le "black" et le "red" album). Pour ceux qui découvrent alors Index, c'est une vraie claque et, pour ces quelques "privilégiés", le groupe entre immédiatement au panthéon des chefs d'oeuvre inconnus des années 1960 et des merveilles psyché folk-rock et proto-punk de cette décennie. Il y a de quoi, il faut dire... Bien qu'enregistré de façon artisanale et avec du matériel de fortune par les membres du groupe eux-mêmes, le fameux "black album", sorti en 1967, est un petit bijou injustement méconnu, une sorte d'OVNI dans le paysage musical des années 1960, avec un son incroyable. Au même titre que les deux morceaux de Jonathan Halper, il fait partie des trésors les plus jalousement cachés de la musique de ces cinquante dernières années. Ci-dessous, je vous propose d'en découvrir deux extraits, les formidables morceaux "Fire eyes" et "John Riley". Préparez-vous à une grosse claque...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous !