1 avril 2011

When you run away, de Jonny Telafone

Extrait du dernier album en date de Jonny Telafone, Wherever the wind blows, sorti l'an dernier sur l'excellent label australien (à Canberra) Dream Damage - si si, rappelez-vous, j'avais passé plein de morceaux de ce label dans une de mes émissions à retrouver ici. De la folk lo-fi avec une voix de crooner par un touche-à-tout hyper doué qui se promène entre les genres avec une aisance étonnante (et plus ou moins à mon goût suivant les fois) d'une K7 à une autre (oui, Dream Damage sort surtout des cassettes...), d'un post-punk bruitiste à une électro cradingue en passant, sur ce disque, à une collection "of heartbroken acoustic ballads about un-requited love, mental illness and werewolves" (selon les dires du musicien lui-même). Peu importe tout ça : "when you run away" est une merveille et je pèse mes mots, un morceau que j'écoute en boucle depuis quelques semaines (et déjà croisé à deux reprises dans mon émission). Et vous savez quoi ? le meilleur c'est que si l'album est épuisé, Dream Damage a mis un lien sur son site pour le télécharger. Alors, si ça vous tente, vous pouvez télécharger l'album simplement en cliquant sur le lien suivant : je veux écouter l'album de Jonny Telafone en entier ! Et pour vous faire une idée avant, vous pouvez écouter "when you run away" ci-dessous :

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Exprimez-vous !